CPC 036 - en fait qu'est-ce qu'on cherche ?

De C'est pas con !
Aller à : navigation, rechercher


En fait quand on tente de bien réflechir, cogiter, tourner les choses dans tous les sens, ce que l'on cherche c'est :

  • à comprendre l'intelexistence.


Ouf ! lorsqu'on a mis un mot dessus cela va mieux !

Tout d'abord, Google ne relève le mot de façon complète (sous ses différentes orthographes possibles) que dans une nouvelle de Walter Pater nommée "Sebastian Van Storck", publiée en 1886 dans le "Macmillan's Magazine" alors édité par John Morley. Ouhaou ! quand on sa source cela va encore mieux.


Qu'est ce donc alors que cette intelexistence qui se comprend quand même mieux avec l'orthographe francophile "intellexistance" ?


C'est tout simplement ce truc que l'on appelle de diverses façons depuis les égyptiens, les grecs, les latins, les scholastiques, les modernes et post-moderes : l'esprit de la boîte noire, le deus ex machina, le libre arbitre, l'en-soi, etc.


  • la systèmique intelligente (inteligence)
  • d'existance autonome (existance)
  • capable de survivre à la complexité
  • de se donner et respecter des lois (lex)
  • et de s'exprimer de manière visible et invisible
  • et d'être commise aussi bien par des mouvements matériels qu'idéels.


Celui trouvera nous aura bougrement aidé à réduire les dépenses universitaires !

Surtout s'il nous permet d'établir son rapport à l'Etre !


Merci d'une aspirine pour mon ontologie !


Ca va mieux avec ton doliprane ?
C'est trop con ! J'ai oublié que les romains et les gaulois roulaient les RL et que le double "ll" d'intelligence est là pour 'interligence" : ce que nous avons mis 2000 ans à retrouver : les interliens.
Ce dont nous parlons c'est donc d'interlexistence : l'existence par les liens entre nous de nos propres interliens au sein de nous (l'intellect de nos personnes).
c'est pour cela que cela deviens du con-plexus : tout maillé ensemble. En latin un complexus est une "toile". Un "web" en anglais.
bon moi, je vais me faire un toile sur le sujet !