CPC 024 - Aremprises en sodalité

De C'est pas con !
Aller à : navigation, rechercher


Il nous manque un mot pour la relance économique. Ce mot est celui du développement en synergie d'activités en "confraternitudes professionnelles glocales". C'est à dire implantant :

  • dans une proximité géographique ou relationnelle,
  • la pratique d'une réponse d'intérêt commun soutenue par une expérience globale et des co-praticiens en réseau.


Cela veut dire quoi : des professionnels autonomes souhaitant entreprendre en co-franchise, en franchise à l'envers, etc : lorsque ce sont les franchisés qui font en concertation collective le travail du franchiseurs.

  • Ils ont certes besoin d'un manuel, de services, d'un référentiel commun, mais pas pour s'y tenir : pour l'améliorer, le compléter en permanence, par des propositions ouvertes innovante et de la recherche mutuelle : pour qu'il leur soit utile pour leurs besoins, les partages d'expérience, une image commune, des échanges technique, des renvois de clientèle, etc.
  • Leur réseau n'est pas centralisé, pas même décentralisé : il est distribué et ouvert. Il doit fonctionner sur le modèle pragmatique de multi-consensus de pertinence estimée à l'évaluation de chacun, dans le cadre de son contexte propre et de celui de ses clients. Soutenu par un simple secrétariat associatif.


Coachitude.jpg
la coach attitude

Je propose le concept de ce :

  • qu'en latin serait une sodalité,
  • qu'en vieux français pourrait être une "guilde d'auto-entrepreneurs",
  • qu'on pourait techniqement qualifier d'"aremprise" pour une "entreprise en arentèle d'intérêt commun" : "arantèle" étant le mot français pour "web".
"Aranteleur", "arempreneur", etc. "co-franchise", "aremprise", etc. qu'importe ?

Ce qui compte est que l'on développe une discipline de gestion et des aides à la création d'"aremprises", sans surcharger les créateurs de questionnaires, de cours, d'évaluations correspondant aux start-ups.

  • Il ne s'agit pas de "jeunes pousses" d'arbres à développer selon un "business plan",
  • mais de "boutures" à faire prendre à travers un projet d'implantation dans leurs parterres et sous-bois.
Sousbois.jpg