CPC 019 - Primauteur

De C'est pas con !
Aller à : navigation, rechercher


CPC 019 - Primauteur




Pour parler de façon immagée nous allons nous faire une petite idée de l'innovation 1.0, 2.0 et 3.0.


  • En innovation 1.0, si Alice a une idée nouvelle que Bob n'a pas eue, elle la dépose ou la brevète. Alice et Bob sont en competition.
  • En innovation 2.0, si Bob et Alice ont des idées nouvelles proches, ils trouvent différentes astuces pour les protéger en général ou entre eux, et en discutent pour prendre ensemble avantage contre les autres. C'est de la coopétition.
  • En innovation 3.0, si Alice et Bob ont des idées nouvelles dans le même domaine, ils savent que d'autres en auront aussi. Ils vont donc recherche une concertation avec ces autres où ils vont tenter de rester leaders dans la recherche ; sachant que dans tous les cas
  • les erreurs dans la recherche sont moins coûteuses que sur la marché
  • et les succès sont profitables pour tout le monde par un développement général en synergie du marché considéré.


La question qui se pose est alors celle du leadership de l'idée qui va être travaillée non-plus solitairement, mais en comité, en groupe, en communauté et enfin sur la place plublique. L'idée simple pour y parvenir est de s'en faire le secrétaire de ces groupes de travail.


Bob et Alice beaucoup, et Pierre, Paul et Jacqueline un peu moins, ont des idées pour un nouveau domaine. Bob va proposer à Alice d'assurer entre eux le secrétariat de la compilation, de la conservation, voir de la publication des données à son sujet. Il va être le "primauteur" de ce travail. Le coordonnateur de son mnème. Alice en sera coauteure. Bob va procéder par pertinence consensuelle estimée (PCE) et, en cas de doute, en ayant une rubrique d'attente pour obtenir des commentaires pour affiner son évaluation.


Il va ensuite créer une liste de discussion fermée où il va inviter Pierre, Paul et Jacqueline qui pourront l'étendre par cooptation. Ils seront des contributeurs.

Ils pourront ensuite créer une liste ouverte avec la netiquette qu'ils auront choisie pour agreger des participants qui se sentent concernés.

Pour parvenir à un monopole radical sur le sujet, ils chercheront à documenter des normes d'interopérabilité au sein de la communauté des utilisateurs de l'idée initiale.