CPC 008 - cybholocratie

De C'est pas con !
Aller à : navigation, rechercher

Certains prononcent  Smiley-clignant-oeil-dt.png"ciboulocratie" !


Les NTIC modifient les relations sociales qui en deviennent facilitées par les moyens digitaux et les propositions numériques, dans leur nombre, la distance et les sujets abordés.

Certains appellent ce nouveau niveau relationnel la cybernité où un polylogue référencé étend le dialogue face à face.


Il en résulte certainement des conséquences sur le processus démocratique né sur l'agora d'Athènes où les "conseillers municipaux" se rassemblaient au Bouleutherion local.

L'agora est devenue nationale, voire mondiale. Cette mondialisation a conduit à percevoir, au-delà du dialogue logique entre les individus, à une interdépendance de toutes choses entre elles, que certains qualifient d'agorique (fin du concept de "tiers exclu" ou des probmlèmes de physiques "toutes choses étant égales par ailleurs"). Notre monde ordinaire est plus complexe.


Un exemple de ce holisme ambiant est celui des bourses mondiales qui décident des économies des Etats, des marchés et des gens.

Dans ce contexte la CPC 006 - Pour un Wikipolitica propose un moyen d'information citoyenne nécessaire.

Mais ce n'est pas un moyen de décision en commun.


La démocratie moderne se joue dans deux hémicycles où siègent députés et sénateurs, élus au suffrage direct et indirect.

Nous explorons tous les jours à travers les blogs, les pétitions en ligne, les réseaux sociaux, etc. une cyberholocratie informelle, comparable à des référendums permanents, mais sur la base de contributions de ceux qui ont accès, et le temps nécessaire. Jusqu'à nos Ministres qui nous interrogent sur leurs projets de loi par des "j'aime/je n'aime pas".


Il conviendrait qu'aux deux hémicycles :

soit adjoint un "holocycle" de participation cyberdirecte,
soutenu par un "wikicycle" documentant le travail de proposition en commun.

Nous apprendrons ensemble ce qu'il nous permettra de faire.




REPONSE(S) :

Secteur public 
Société civile 
A la suite de cette suggestion : l'initiative http://holocycle.fr a été engagée dont le premier projet devrait être celui d'un wikicycle de travail commun.
Secteur industriel 
Organisations internationales